• Partenaires
  • Actus & presse
  • #Ÿnspire – Pierre Paslier, co-fondateur et co-ceo de Notpla

    Aujourd’hui, nous avons rencontré Pierre Paslier, co-fondateur et co-ceo de Notpla, une entreprise londonienne qui crée des packagings à partir d’algues pour remplacer le plastique.

     

    L’impact guide le quotidien de tous les Ÿnsecters : comment nourrir la planète tout en préservant les ressources et la biodiversité ? Des initiatives se multiplient et nous avons décidé de laisser la parole et celles et ceux qui contribuent à changer le monde, qui proposent des alternatives et qui créent durablement. Aujourd’hui, nous avons rencontré Pierre Paslier, co-fondateur et co-ceo de Notpla, une entreprise londonienne qui crée des packagings à partir d’algues pour remplacer le plastique. Nous avons pu échanger sur le développement d’un projet innovant et le rôle de l’entrepreneur, l’impact de la pollution en milieux marins sans oublier les valeurs qui animent la vie d’entreprise, autant de sujets qui rapprochent deux entreprises différentes.

     

    Pourriez-vous nous décrire Notpla en quelques mots ?

    Credit : Notpla, David Lineton

    Credit : Notpla, David Lineton

    Notpla est né à Londres en 2014 d’un projet que nous avons initié avec Rodrigo. Nous avons travaillé pendant deux ans à la mise au point de ce projet et avons lancé notre première levée de fonds en 2017. Nous créons des emballages biodégradables qui permettent notamment de conserver et transporter des aliments. Ainsi, Notpla propose des solutions à l’utilisation de plastique à usage unique, en offrant une alternative écologique. Notre slogan résume cette initiative : « We make packaging disappear ». Pour créer nos emballages biodégradables, nous utilisons une algue brune particulièrement efficace pour les contenants liquides.

    Notre première innovation s’appelle Ooho, c’est un emballage qui permet d’encapsuler tous types de liquides : de l’eau mais également de l’alcool ou des sauces. C’est ce produit que nous avons distribué au Marathon de Londres en 2019 ; une première occasion pour nous de le tester sur un public important. Ce Marathon a été une belle expérience de retour consommateur et nous a donné l’opportunité de nous adapter et de rester au plus proche des attentes et des besoins de tous.

     

     

    Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à créer Notpla ?

    Nous n’avions pas prévu Rodrigo et moi, de nous lancer dans l’aventure startup. A l’origine, c’était plutôt une réflexion que nous avions sur la manière de créer un design qui soit en adéquation avec la nature. Nous étions concernés par l’impact des emballages plastiques sur l’environnement, et notre idée était de trouver une solution fonctionnelle. Au bout du compte, nos premiers concepts ont cartonné ! Nous nous sommes alors sentis responsable d’aller plus loin et de développer nos designs de manière plus poussée. Mais Notpla vient aussi d’une véritable prise de conscience : nous travaillions tous deux dans de grandes entreprises dans lesquelles une innovation de rupture comme celle-ci n’avait pas sa place ; désormais, il y a un vrai besoin d’entrepreneurs innovants, alors nous nous sommes lancé ce challenge.

     

     

    Avez-vous défini des valeurs d’entreprises chez Notpla ?

    Nous avons des valeurs oui, mais nous les repensons au fur et à mesure de notre développement. Aujourd’hui nous avons 3 valeurs d’entreprises : la durabilité, l’innovation et la « vraie solution » : il est important d’être dans une dynamique d’amélioration continue. Pour cela, nous essayons de nous rattacher à une objectivité scientifique. En parallèle de ces valeurs d’entreprise, nous avons également des valeurs d’équipe : la collaboration : les collaborateurs ont des compétences très diverses donc tout le monde se complète ; le bien-être, l’attitude positive et la responsabilité, notamment celle de trouver des solutions. Jusqu’alors, nous étions une petite équipe donc c’était facile de les faire vivre. Aujourd’hui et au vu de notre développement, nous avons créé un poste entièrement dédié à la manière de faire vivre notre culture d’entreprise ! Tous les ans, on organise aussi une journée commune pour parler des valeurs et les redéfinir collectivement. D’ailleurs, dès l’embauche, on utilise ce prisme là pour identifier si le candidat correspond à cet état d’esprit.

     

    Chez Ynsect, nous avons définis 5 valeurs : explorateur, équilibre, authenticité, adaptabilité et solidarité. Parmi celles-ci, y’en a-t-il une qui résonne pour vous plus que les autres ? Et pourquoi ?

    Toutes ces valeurs ont leur place mais le côté explorateur nous parle plus. C’est cette appétence pour l’exploration qui nous a conduit à créer de nouveaux packagings et essayer de sortir des sentiers battus.

     

     

    Credit : Notpla, David Lineton

    Credit : Notpla, David Lineton

    Dans quelle mesure la pollution marine a un impact sur l’algue brune dont vous vous servez ?

    Aujourd’hui, pour la conception de nos produits, nous utilisons tout type d’algues, pas uniquement l’algue brune. Les algues ont des propriétés exceptionnelles : elles ont la capacité de restaurer la biodiversité marine, mais également de participer à la régénération parce qu’elles capturent le carbone dissous dans l’eau. Pour nous approvisionner, nous avons testé des algues du monde entier pour vraiment avoir ce qu’il y a de mieux. Aujourd’hui, nos algues viennent en partie de fermes de Bretagne où elles sont élevées dans les meilleures conditions possibles, loin des eaux polluées.

     

     

    De quoi êtes-vous le plus fier dans l’élaboration de Notpla ?

    Je suis surtout fier de mon équipe. Nous avons des collaborateurs qui ont quitté des postes dans de grandes entreprises pour rejoindre notre projet. Ils ont accepté de ne pas avoir le même confort pour un projet aligné avec leurs convictions et leurs valeurs personnelles. Aujourd’hui, nous sommes une équipe soudée, partageant la volonté de contribuer à changer le monde en offrant des alternatives au plastique.

    Pour visiter le site : https://www.notpla.com/