• Partenaires
  • Actus & presse
  • #Ÿnsecter – Portrait de Timothée Vialle Guérin, responsable USP chez Ÿnsect

    Après 7 ans dans l’industrie des cosmétiques de luxe et 3 ans dans le secteur de l’ agroalimentaire, Timothée Vialle Guérin a rejoint la famille des Ÿnsecters en 2020. Cet ingénieur diplômé de l’ICAM en gestion industrielle est aujourd’hui le responsable de production élevage d’Ÿnsect. Qu’est-ce qui l’a convaincu ? « Ma rencontre avec Jean Gabriel Levon bien sûr, mais surtout l’idée de créer une ferme du futur."

    Thimothé Vialle Guerin

     

    « Je suis impressionné par la fusion entre la technologie et la science, au service de la durabilité. »  Ce projet unique qui n’existe nulle part ailleurs, répond à ses convictions personnelles en lui permettant d’exercer un métier qui a du sens.

     

    Son rôle au quotidien ?  Ce manager de terrain, habitué au contact des opérateurs, apporte une vision opérationnelle. De la phase de conception de l’usine d’Amiens jusqu’à son ouverture d’ici 2022, il anticipe tous les risques afin de gagner en efficacité et en productivité. Lorsque le site sera terminé, il rejoindra Amiens pour travailler aux côtés des équipes de production et des machines. Sécurité, Qualité et Performance sont les maitres mots de Timothée. Son objectif ? Accompagner et faire monter les Ÿnsecters en compétences sur les nouveaux métiers de l’entreprise.

     

    Quelles sont pour lui les qualités nécessaires pour faire ce métier ? « un engagement fort est essentiel sur le terrain pour montrer l’exemple, être disponible, être capable d’avoir une vue d’ensemble, mais surtout, un esprit de solidarité ». Pour lui, l’aspect humain est indispensable « Ce que j’aime chez Ÿnsect ? pouvoir m’imprégner de tous les acteurs qui ont une expertise dans leur domaine. Je suis quelqu’un de curieux et j’adore apprendre avec eux. »

     

    Selon lui, dans 10 ans, nous mangerons davantage de légumes et de légumineuses. Timothée estime que la filière animale devra évoluer de manière considérable dans les années à venir, notamment sur le point de la source d’alimentation des animaux. « Nous mangerons des protéines animales nourries aux insectes, c’est certain. »