• Partenaires
  • Actus & presse
  • #Ÿnsecter – Philippe Glinel, Contrôleur de performance

    Découvrez Philippe, l’Ÿnsecter solidaire

    Chez Ÿnsect, Philippe est contrôleur financier. Son métier consiste à assurer la liaison entre le projet Ÿnfarm et la hiérarchie à travers des reportings réguliers. Il challenge les coûts, vérifie que ces derniers soient bien attribués, s’assure que tous les contrats soient bien respectés, bref, il navigue entre les sites d’Amiens et de Paris. Après un diplôme d’études de comptabilité supérieure, il débute sa carrière en 1983 dans une PME américaine pour y installer le système informatique où il reste sept ans. Grâce à ses connaissances dans ce domaine et en anglais, il gravit rapidement les échelons puis évolue vers le management de transition. Il est conforté dans ce nouveau choix de carrière en 2004. Lorsqu’on lui demande si c’était un domaine dans lequel il voulait déjà travailler enfant, cela le fait rire : « quand j’étais enfant, la vie était complètement différente ! On n’avait pas de téléphone ou d’internet, les gens voyageaient très peu donc on n’avait pas de vision globale du monde. Moi, je rêvais de devenir parachutiste. Rien à voir avec ce que je fais aujourd’hui ».

    Philippe a rencontré Ÿnsect par l’intermédiaire de Françoise, Directrice financière, qu’il connaissait depuis de longues années et qui l’a invité à rejoindre l’aventure : « elle m’a demandé de rencontrer Jean-Gabriel et Antoine. J’y suis allé et j’ai découvert deux personnes formidables qui m’ont convaincu. Je savais que je voulais poursuivre ma carrière dans une entreprise comme celle-ci ». A ses yeux, Ÿnsect est avant tout une entreprise ambitieuse, innovante et humaniste « tout le monde est écouté et entendu dans l’entreprise. C’est vraiment un apport enrichissant à tous les niveaux ». C’est naturellement qu’il choisit la solidarité parmi les valeurs de l’entreprise : « j’aurais d’abord dit équilibre parce que je n’en ai pas, mais je vais opter pour la solidarité parce que c’est un projet commun et solidaire : on avance ensemble ».

    Selon lui, dans son quotidien, la qualité la plus importante est la communication : « c’est un métier de contacts donc c’est primordial de savoir s’adresser aux gens, d’être honnête avec eux et de les respecter avant tout ». D’ailleurs, parmi les projets dont il est le plus fier, Philippe n’hésite pas : « c’est la période que l’on vient de passer qui a prouvé la résilience des gens, notre capacité à trouver des solutions, à nous serrer les coudes ». Par envie de participer à cet élan, Philippe souhaite pouvoir transmettre son savoir auprès de nouvelles générations « les jeunes sont de plus en plus conscients écologiquement parlant, ils ont tout autant de choses à nous apprendre que nous à leur transmettre ». Philippe, c’est la conjugaison de la persévérance et de l’amicalité !