• Partenaires
  • Actus & presse
  • #Ÿnsecter – Lionel le Morzadec, Project Manager

    Découvrez Lionel, l’Indiana Jones des projets

     

    Enfant, Lionel se rêvait en Indiana Jones, à parcourir le monde en aventurier. En grandissant, il n’a rien perdu de son appétence pour l’exploration, comme en témoigne son parcours étudiant. Après une première licence, il se découvre un goût pour la gestion de projet et intègre l’ISAIP (Institut Supérieur d’Action Internationale et Production). Lionel y réalise une licence et maitrise axée sur trois domaines : l’informatique, la gestion de projet et les langues, qui le conduit à passer un semestre en Angleterre, puis deux ans en Espagne pour réaliser son Master en Project Management à l’université Ramon Lull. Son diplôme en poche, Lionel commence par travailler en tant que Manager de rayon pour Carrefour. Cette expérience, il la décrit comme profondément enrichissante : « pendant mes études, on n’abordait pas beaucoup la gestion financière, pourtant un des domaines du management de projet. Avec ce premier travail, j’ai appris à gérer un budget, et découvert le management d’une équipe, la gestion d’un stock, … C’était vraiment nécessaire de passer par là ». Presque deux ans plus tard, Lionel intègre IM Projet (Ingénierie de Management de Projet) où il passera douze ans en tant que consultant et qu’il quitte en tant que manager, après avoir participé à plusieurs projets d’envergure dans les domaines du bâtiment et des infrastructures. Parmi ceux dont il est le plus fier, Lionel parle de la modernisation du stade Roland-Garros, sur lequel il a coordonné l’ensemble du périmètre pour le compte de la FFT pendant 4 ans avec son équipe. C’est d’ailleurs en qualité de consultant que Lionel a rencontré Ÿnsect. Après plusieurs mois à travailler en externe sur un projet de l’entreprise, Lionel a intégré le projet en interne, et rejoint les Ÿnsecters « J’ai vu cette proposition comme une opportunité de découvrir la vie dans une entreprise, moi qui n’ai connu que le conseil. Je trouvais important à ce stade de ma carrière de vivre le projet côté décideur ».

     

    Lionel n’a pas hésité et s’est lancé dans une aventure qu’il décrit comme « créative et responsable. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut travailler avec pour but de réduire son impact, de préparer le futur ». Selon lui, Ÿnsect, c’est avant tout une entreprise de caractères : « par caractères, je pense à tous les gens, venus d’horizons différents, aux cultures et expertises différentes, qui se retrouvent à travailler ensemble, à communiquer tous les jours pour atteindre un objectif commun ». Et selon lui, cet esprit d’équipe est primordial au quotidien : « dans la gestion de projet, l’équipe est le plus important. Il faut réussir à construire une cohésion pour aller de l’avant et dépasser les obstacles ». D’après Lionel, les qualités essentielles pour faire son travail sont : « la résilience parce qu’en tant que manager, il faut accepter que tout ne fonctionne pas toujours selon les plans, être méthodique, parce que chez Ÿnsect, il y a encore beaucoup à construire, on ne peut pas se permettre de s’éparpiller, et l’ouverture d’esprit. Nous ne sommes qu’aux débuts de l’industrialisation, il ne faut donc pas être buté mais accepter de prendre les idées de chacun, et faire émerger la meilleure solution ».

     

    Dans son travail, c’est le contact avec les équipes que Lionel préfère. Il n’a pas de « meilleur souvenir » chez Ÿnsect, mais ce sont tous ces moments informels, entre deux portes ou lors d’une pause, qu’il préfère. « le COVID a bousculé nos habitudes et notre manière de manager, travailler et partager avec les équipes. Cela me manque de ne plus pouvoir autant communiquer simplement avec mes collègues ».