• Partenaires
  • Actus & presse
  • #Ÿnsecter – Emilien Bohuon, Ingénieur des plantes et des sols

    Découvrez Emilien, l’Ÿnsecter qui menait des expériences

     

    Après un baccalauréat scientifique, Emilien intègre un IUT génie biologie option agronomie puis UniLaSalle pour devenir ingénieur en agronomie. Insatiable, il prend la décision de réaliser un double diplôme pour lequel il s’envole pour les Pays-Bas à l’université de Wageningen, dans un master sciences des plantes, spécialisé en sciences du sol. Au cours de sa dernière année, il intègre Total pour un stage de 6 mois au cours duquel il a mené des recherches sur la capture du carbone par les sols aux Emirats Arabes Unis. Total lui propose un V.I.E pour mener le projet à terme, mais il décide de rejoindre Ÿnsect. Très sensible aux questions environnementales, il a souhaité travailler chez Total « pour découvrir ce que c’est de travailler dans un grand groupe ! C’est un défi : réussir à faire changer une industrie. Travaillant sur une des nombreuses solutions, c’était une manière pour moi d’apporter une petite pierre à l’édifice ». Cependant, c’est vers Ÿnsect qu’il s’est tourné en intégrant les équipes en mars 2020, à la veille du premier confinement. Emilien a connu l’entreprise aux cours de ses années estudiantines grâce à une intervention de deux agriculteurs venus consulter des étudiants dans le but de diversifier leur activité. En compagnie de plusieurs camarades, Emilien a décidé de leur proposer un projet centré autour de l’insecte : « nous avons mené beaucoup de recherches et j’ai découvert Ÿnsect comme cela. Je suivais l’entreprise sur les réseaux sociaux jusqu’au jour où j’ai vu une offre et j’ai sauté le pas en postulant ».

    Au quotidien, Emilien a une double casquette : il est responsable du développement de nouveaux produits destinés aux plantes et aux sols et mène de nombreuses expériences à cet effet. En parallèle de ses expérimentations, il appuie l’équipe commerciale en présentant aux futurs clients les produits, les résultats des essais et leurs potentiels. Selon lui, pour faire son travail, il faut avant tout être persévérant : « il faut vraiment être déterminé, ne rien lâcher même lorsque les résultats ne sont pas concluants », rigoureux « en tant que scientifique, si on n’est pas rigoureux, cela se voit dans les résultats » et concis « même si les résultats ont nécessité quatre mois de recherches en amont, il faut savoir expliquer très simplement aux clients pour qu’ils comprennent de suite ».

    Arrivé la veille du premier confinement, Emilien n’a pas eu la chance de pouvoir voir quotidiennement ses collègues. C’est donc naturellement qu’il cite le barbecue organisé en Juillet comme son meilleur souvenir chez Ÿnsect : « j’ai eu enfin l’occasion d’avoir des échanges informels et c’est le moment où j’ai réalisé à quel point nous étions une équipe ». Et c’est du fait de la liberté de ces échanges que, parmi les valeurs de l’entreprise, Emilien choisit « l’authenticité ! ce qui m’a vraiment frappé chez Ÿnsect, c’est la liberté de chacun de pouvoir s’exprimer, donner son avis. Je sais que j’ai affaire à de vraies personnes, pas juste des collègues ! ».